S M E T A P Rivière Dordogne
SYNDICAT MIXTE D'ETUDES ET DE TRAVAUX POUR L'AMÉNAGEMENT ET LA PROTECTION DE LA RIVIÈRE DORDOGNE















Natura 2000

Natura 2000 et la Dordogne


Un événement concernant tous les acteurs de l'environnement


Informations issues de la plaquette éditée par la DIREN Aquitaine

Natura 2000 en Dordogne, ou comment gérer durablement nos ressources


Le département de la Dordogne bénéficie d'un incomparable patrimoine naturel et culturel qui en fait la renommée en France comme à l'étranger.
Il est situé à un carrefour d'influences climatiques à la rencontre des climats océanique, tempéré et continental, et constitue une zone de transition géologique entre les plaines sédimentaires du bassin aquitain et le socle cristallin du Massif Central. Cette diversité des éléments engendre la multiplicité des paysages et la grande richesse naturelle qui caractérisent la Dordogne.
Ces richesses, ainsi que la qualité de ce terroir, ont été conservées jusqu'ici à la pratique d'une agriculture traditionnelle et diversifiée.

Aujourd'hui, ce patrimoine exceptionnel est menacé par la croissance urbaine mal maîtrisée, les risques de pollution, l'exploitation trop intensive dans certaines zones rurales ou au contraire par la déprise agricole.


Gérer la nature en préservant l'identité du monde rural dans une perspective de développement durable est l'un des enjeux essentiels de notre époque. Natura 2000 est une réponse particulièrement adaptée à ce défi. Les sites intégrés au réseau Natura 2000 seront gérés sur la base d'un "document d'objectif" établi en France localement et de façon concertée dans ce but préci

Tous les acteurs de l'environnement en Dordogne se doivent de participer aux réflexions sur la gestion durable de leur patrimoine commun. 

Agriculteurs, forestiers, chasseurs, pêcheurs, habitants et usagers de l'espace rural et de la forêt, nous avons tous le droit de jouir de ce patrimoine naturel et le devoir de le respecter, de le gérer et de le léguer intact aux générations futures.

Natura 2000 et les vallées et cours d'eau


La Dordogne se distingue des départements voisins notamment par son réseau serré de vallées et rivières qui constitue un formidable patrimoine naturel.
Ces cours d'eau forment de véritables corridors biologiques indispensables à la survie de nombreuses espèces remarquables, notamment les poissons migrateurs (Saumon atlantique, Alose ... ), l'avifaune et les mammifères tels que la Loutre et le Vison d'Europe dont les dernières populations d'Europe de l'Ouest se trouvent en Aquitaine.

L'entrée de tels sites dans le réseau Natura 2000 permettra de mettre en œuvre une gestion adaptée au maintien durable de la qualité des habitats naturels ; en effet, leur dégradation est une des causes majeures de la menace de disparition qui pèse sur de nombreuses espèces remarquables.

Vos interrogations...



  • La chasse, la pêche, l'agriculture et la sylviculture seront t-elles interdites ?

L'existence d'un site Natura 2000 est généralement compatible avec la pêche, la chasse, l'agriculture et la sylviculture. Il ne s'agit en aucun cas de créer des zones protégées d'où l'homme serait exclu. Les sites Natura 2000 sont tout simplement des espaces gérés avec la participation de tous les usagers, de telle sorte que soient préservées leurs richesses et leur identité, notamment à travers la poursuite de certaines activités. L'agriculture est souvent nécessaire au maintien du milieu naturel dans un bon état de conservation, tout comme la chasse et la pêche peuvent contribuer à la gestion de la faune sauvage.


  • Y aura-t-il des mesures imposées aux propriétaires et usagers des sites ?

L'Etat français privilégie systématiquement le mode de gestion contractuel des sites, sur la base d'un document d'orientations établi localement et de façon concertée : le document d'objectifs.


  • Qu'est-ce qu'un document d'objectifs ?

Chaque site est doté d'un document d'objectifs. Ce document cadre comporte un état des lieux et la définition d'orientations de gestion. Il recense les espèces, les habitats remarquables et les usages locaux. Etabli à la suite d'une large concertation entre les institutions, les élus, les habitants, les associations locales et les représentants socioprofessionnels, il définie les objectifs et les moyens de gestion les mieux adaptés au territoire. Les documents d'objectifs permettent la gestion concertée des sites.


  • Quelle suite aux document d'objectifs ?

Une fois qu'un document d'objectifs est validé par le comité de pilotage, il faut mettre en œuvre les actions nécessaires à une meilleure gestion ou à la restauration des habitats. La démarche contractuelle est systématiquement privilégiée ; Des conventions de gestion peuvent par exemple être passées entre les propriétaires et les gestionnaires de l'espace s'engageant sur un code de bonne conduite.

Pour en savoir plus

/