S M E T A P Rivière Dordogne
SYNDICAT MIXTE D'ETUDES ET DE TRAVAUX POUR L'AMÉNAGEMENT ET LA PROTECTION DE LA RIVIÈRE DORDOGNE















Mammifères

La vie sauvage... 

...utilise la présence du cours d'eau, et surtout ses berges, comme lieu de vie. Celles-ci sont à la jonction de deux écosystèmes : celui de la rivière et celui de la plaine alluviale (ou de sa bordure rocheuse).
Elles sont donc influencées par ces deux milieux, ce qui permet d'obtenir une grande diversité d'espèces. Cette zone influencée peut être de largeur très variable, tout comme son utilisation par l'homme. Pour qu'une faune sauvage de mammifères s'installe, certaines conditions doivent être observées, variables selon les espèces. En dehors des spécificités climatiques, deux paramètres ressortent plus fréquemment : la qualité de l'eau (et la régularité de cette qualité) et l'anthropisation du milieu. En effet, la présence de l'homme, l'utilisation qu'il fait des bords de la rivière, son action sur les espèces est un facteur déterminant.
Par exemple, le ragondin, importé et élevé en France pour sa fourrure, a quitté les élevages pour littéralement envahir les cours d'eau. Il creuse des terriers dans les berges, parfois si nombreux qu'ils en provoquent l'effondrement, menaçant les installations humaines proches.
D'autres espèces, comme la loutre, apprécient les bords des cours d'eau, surtout si l'Homme s'y montre discret !
Ces deux exemples montrent la difficulté de gestion d'un espace commun aux mammifères sauvages et à l'homo sapiens sapiens, difficulté d'autant plus importante que l'homme ait des volontés différentes sur cet espace.

 Quelques détails sur ….

Le ragondin (myocastor coypus)


Mammifère sédentaire, importé d'Amérique du Sud pour sa fourrure. Il est aussi appelé castor du Chili, myopotame, lièvre des marais.
Il mesure de 40 à 60 cm, 90 cm avec la queue, nue, et pèse jusqu'à 12 kg.


Il se rencontre sur toutes les zones humides d'eau douce et calme. Son terrier est creusé le long des berges, sur plusieurs hauteurs et participe à la déstabilisation de celles-ci.Rongeur herbivore, son régime est constitué par des bulbes et des racines de plantes aquatiques, mais il ne dédaigne pas le maïs, le blé, les carottes,...qui se trouvent à proximité de son territoire.



Ses 4 incisives -les 2 supérieures sont en photo- de couleur orange tirant sur le rouge, lui donnent une allure caractéristique.
Cet animal classé nuisible au vu des dégâts occasionnés, possède une chair délicate et savoureuse, utilisée parfois en paté, civet, ragout, ...

On notera que le ragondin peut véhiculer une maladie transmissible à l'homme : la leptospirose. Celle-ci se développe essentiellement dans les eaux stagnantes.