S M E T A P Rivière Dordogne
SYNDICAT MIXTE D'ETUDES ET DE TRAVAUX POUR L'AMÉNAGEMENT ET LA PROTECTION DE LA RIVIÈRE DORDOGNE















Techniques issues du génie végétal : suivi du chantier de Salibourne

Suivi de chantier de génie végétal : site de Salibourne

Commune : Coux et Bigaroque (rive droite)
Lieu dit : "Salibourne" (500 m en amont du pont de Siorac - le Coux)
Rivière : Dordogne

Description de l'érosion

  • Erosion progressive (se propageant vers l'aval) de type "sapement de berge".
  • Longueur érodée : 100 m linéaires
  • Hauteur de berge : 2,80 m en moyenne
  • Pente de berge : très abrupte, parfois verticale


Facteurs d'érosion


  • Agrandissement et végétalisation d'un îlot situé en amont du secteur, ayant pour effet de renvoyer les courants vers la rive droite.
  • Pente de berge trop abrupte, facilitant l'action érosive.
  • Absence de ripisylve.
  • Substrat des berges très sableux, sensible aux marnages et aux phénomènes d'humidification - dessiccation.
  • Présence importante de ragondins et rats musqués (galeries).


Réalisation

Cet ouvrage de protection de berge a été réalisé en régie par l'équipe technique du SMETAP. Malgré les faibles enjeux sur ce secteur (parcelle riveraine : prairie permanente), le SMETAP a souhaité mettre en œuvre une protection de berge avec des techniques variées issues du génie végétal, afin d'approfondir son expérimentation en ce domaine et confirmer l'intérêt et la viabilité de ces méthodes végétales de protection.
Date de réalisation : hiver 2000 - 2001

Suivi

Cette protection fait l'objet d'un suivi régulier annuel (taille des rejets, regarnis,…) et a été arrosée les deux premiers étés ( important pour assurer un reprise maximale de la végétation sur les paliers supérieurs).

Descriptif et déroulement des opérations

1ier palier

1) Battage des pieux :
Pieux épointés en châtaignier de 1.50 m.
Les pieux sont battus manuellement à la masse, sur une profondeur d'environ 1 m et sont alignés avec un espacement de 0,80 m.

2) Fascinage :
Les fascines (fagots serrés) en branches de chêne sont disposées entre deux rangées de pieux et recouvertes de gravier.

3) branches anti-sape :
Mise en place de branches anti-sape disposées perpendiculairement à la rivière, et recouvertes de terre à la base afin d'assurer leur reprise. Ces branches de saule pourpre (Salix purpurea) proviennent de l'îlot de Salibourne.

4) fermeture du palier :
Le palier est renforcé et "fermé" à l'aide de tirants en châtaignier ou en saule.

2ème palier

1) Battage des pieux :
Idem palier précédent

2) Tunage (partie centrale) :
Le tunage est en fait une petite palissade en bois permettant la création de paliers (hauteur de 0,40 m à 0,80 m).

2Bis) tressage (partie amont) :
Le tressage a été effectué en branches de saule (salix alba, salix purpurea) flexibles et tressées entre les pieux de châtaignier.

3) Fascinage :
Idem palier précédent

4) Fermeture du palier :
Idem palier précédent

5) Branches anti-sape :
Idem palier précédent

6) Retalutage :
L'ouvrage est recouvert de terre en pente douce et régulière.

7) Bouturage :
Sur le palier ainsi façonné, des boutures de saules (Salix alba, Salix fragilis) sont disposées de façon régulière, sans alignement.

3ème palier

1) Battage des pieux / tunage:
Idem paliers précédents

2) Retalutage :
Idem paliers précédents

3) Lits de plançons :
Similaires aux branches anti-sape, ce sont des branches de saule pourpre (Salix purpurea) provenant de la pépinière de Mauzac

4) Apport de terre :
Apport d'une couche de 10 cm de terre, venant recouvrir les lits de plançon pour en assurer la reprise.

5) Marcottage :
Plantation de marcottes de saule pourpre (Salix purpurea), provenant de la pépinière de Mauzac.
Espacement : 3 m.

6) Bouturage :
Idem paliers précédents

7) Enherbement :
Effectué par semis à la volée.
Composition : ray-grass, fétuque, fléole, lotier, trèfle

4ème palier

1) Battage des pieux / tunage:
Idem paliers précédents

2) Retalutage
Idem paliers précédents

3) Plantations :
Plantations d'aulnes glutineux (Alnus glutinosa) et de saules blancs (Salix alba).
Espacement : 6 m.

4) enherbement
Idem paliers précédents

5ème palier

1) Battage des pieux / tunage:
Idem paliers précédents

2) Retalutage
Le retalutage de ce dernier palier est opéré en pente douce du haut du dernier tunage jusqu'à la crête de berge.

3) Plantations :
Plantations de frênes (Fraxinus excelsior) et de chênes pédonculés (Quercus robur) en quinconce.

4) Enherbement
Idem paliers précédents